• Priscilia

Protéines végétales : par où commencer?


Ça vous tente de manger plus de protéines végétales, mais vous êtes perdus.


Vous êtes là à regarder la section végé à l’épicerie avec de gros points d’interrogation dans les yeux.


« Bon… Il y a plusieurs choix. Du tempeh? C’est quoi ça? Du seitan? Aucune idée non plus. Je serais peut-être mieux de commencer avec du tofu. Mais il y a plusieurs sortes et textures. C’est quoi les différences et c’est lequel le meilleur? »



Ça peut être mêlant en titi de vouloir commencer à manger des protéines végétales.


Et c’est normal! C’est tout un nouveau monde qui s’offre à vous.


Alors pour que ça soit le fun à découvrir (et non terrorisant), voici mes trucs pour vous.



Trucs pour vous introduire aux protéines végétales


#1 Explorer les produits végétaliens qui « ressemblent » à de la viande



Là il y a deux types de personnes : celles que les « fausses viandes » ne les intéressent pas et celles qui vont en bénéficier dans leur découverte du végétalisme.


Si vous êtes dans la première catégorie, passez au prochain truc.


Si vous êtes dans la deuxième, c’est à vous que je m’adresse ici.


Donc : ça peut être une bonne idée pour vous d’essayer ces produits comme alternatives dans certains de vos repas ou recettes. Ça peut vous faire découvrir les protéines végétales sans que ça soit un trop grand choc.


Exemple : à la place de passer de manger de la viande à des salades de légumineuses, c’est de remplacer quelques produits d’origine animale par d’autres d’origine végétale.


Je vous suggère deux entreprises d’ici à essayer :



  • Gusta qui propose des produits à base de seitan comme des saucisses, rôti, etc. Vous pouvez les essayer dans plusieurs recettes de sautés, mijotés, ragoûts…

  • Paradis végétarien qui offre des « imitations de viande » qui sont vraiment à s’y méprendre : jambon, crevettes végé (oui, oui), pilons de poulet, etc. Il y a même plusieurs restaurants végétaliens qui commandent de leurs produits pour les inclure à leur menu.


Par contre, je vous conseille de garder en tête que c’est normal si les goûts et textures ne sont pas exactement pareils.


Ne soyez pas à la recherche de produits identiques à la perfection, mais voyez plutôt ça comme une découverte de nouveaux produits et saveurs.



#2 S’informer avant de cuisiner



C’est tentant d’acheter un bloc de tofu pour la première fois et de le cuisiner au feeling.


Ça se peut que ça se passe bien. Par contre, selon mon expérience, il y a aussi de grandes chances que vous soyez déçus.


Ce n’est pas que vous cuisinez mal, mais que vous le cuisinez comme vos référents. Et ça c’est : la viande.


Alors que les protéines végétales et la viande ne se cuisinent pas de la même façon.


Et chaque protéine a même ses petites particularités. C’est une fois qu’on les connait qu’on peut les cuisiner à leur meilleur. LÀ c’est intéressant et satisfaisant.


Je vous conseille donc de vous informer avant. Ça tombe bien parce que j’ai deux textes informatifs et pratiques à vous suggérer :


#1 Pour le tofu : 5 conseils que vous devez savoir sur le tofu


#2 Pour le tempeh : TOUT ce que vous devez savoir sur le tempeh



#3 Faire moitié-moitié


Si vous ou votre famille êtes vraiment réticents, ce conseil est pour vous.


Prenez une recette et remplacez la moitié de la viande par une protéine végétale. Prenez une protéine qui est similaire et qui va bien se « camoufler » dans la recette.


Par contre, ne le cachez pas aux autres membres de la famille. Au contraire, le but est de leur démontrer que les protéines végétales ne sont pas si « bizarres » ou « épeurantes » qu’ils peuvent le penser.


Vous pourriez par exemple mettre une moitié de :


  • Protéine végétale texturée dans une recette de pâté chinois ou sauce à spaghetti

  • Tofu défait en petits morceaux dans un riz frit

  • Lentilles dans une soupe


Le but est de vous habituer graduellement et de tranquillement mettre un plus gros ratio de protéines végétales dans vos repas.



#4 BONUS


Est-ce que ça vous tente de manger plus de protéines végétales sauf que vous vous sentez perdus ?


  • Par où commencer ?

  • Comment faire pour que ça soit bon pour de vrai ?

  • Ou encore : comment faire pour pas toujours manger la même affaire ?


Si un ou plusieurs de ces énoncés vous parlent, c’est pour vous aider avec ça que j’ai créé la formation sur les protéines végétales. 👏


J’ai regroupé tout ce qu’il vous faut pour vous sentir confiants en les cuisinant, pour savoir comment bien les cuisiner pour que les textures soient le fun et que ça soit bon et comment faire pour être créatif avec.


Cliquez ici pour en savoir plus!