• Priscilia

TOUT ce que vous devez savoir sur le tempeh

Ah le tempeh! Un aliment qui divise : soit on l’aime ou on le déteste. Pourquoi? Peut-être parce qu’il est fermenté. Ça lui donne un goût particulier.

Est-ce que ça veut dire que si vous ne l’avez pas aimé une fois c’est peine perdue?

Je ne pense pas! Je crois qu’en l’apprêtant correctement et en connaissant les trucs ci-dessous ça peut vous faire changer d’idée.

Ça se peut que non (et c’est correct aussi), mais ça se peut que oui.

Voici alors ce que vous devriez savoir sur le tempeh :

C’est quoi ça?


Le tempeh est une protéine faite à base de fèves de soja fermentées.

Comme du tofu, c’est à base de soja, mais la ressemblance s’arrête là.

Le goût et la texture du tempeh sont différents.

Les bouts noirs, c’est normal.

Puisque c’est un produit fermenté, c’est normal d’y trouver des bouts noirs ou gris. Vous pouvez manger votre tempeh sans problème.

Certaines marques en ont plus que d’autres. Si cela vous écœure trop, vous pouvez enlever les bouts plus intenses.

On pourrait comparer ça à un fromage bleu. Il est aussi fermenté, a des bouts bleus plus ou moins appétissants et ce n’est définitivement pas tout le monde qui aime ce fromage. Même chose pour le tempeh! 

Le secret ultime pour un meilleur goût


Pour réduire son amertume, il faut le faire bouillir! Faites-le bouillir 10 minutes dans de l’eau, du bouillon de légumes ou votre sauce (la meilleure option selon moi).

En le faisant dans la sauce, cela permet qu’elle réduise et enrobe bien le tempeh.

Je trouve que cette technique fait vraiment une différence. Il est tellement meilleur comme ça.

Ça se congèle.

Ça se congèle très bien et ça a la même texture une fois décongelée.

Les sortes de tempehs

Il en existe plusieurs, mais, de façon générale, il y a deux grandes catégories :

1) Ceux natures (qui sont souvent congelés). Avec ces tempehs, c’est important de les faire bouillir et de les faire mariner pour qu’ils soient intéressants.

2) Ceux déjà marinés et prêts à servir. Il y en a maintenant de plus en plus dans les épiceries. Ce sont des tempehs qui ont déjà des saveurs. Avec ceux-là, vous n’avez qu’à les faire rôtir dans une poêle et ils sont prêts à être servis. C’est une excellente option selon moi pour ceux qui veulent expérimenter le tempeh pour la première fois.

Mes tempehs marinés préférés : ceux d’Aux vivres. Celui thaï, fumé à l’oignon encore BBQ est délicieux. Et tant qu’à vous parler de ce restaurant/épicerie, leurs sauces pour bols en valent aussi vraiment la peine. On les retrouve sur place, mais également maintenant dans plusieurs épiceries.

Différentes formes et textures

N’hésitez pas à expérimenter différentes façons de cuisiner le tempeh.

Vous pouvez :

1) L’émietter : donne une texture de « viande hachée ». Vous pouvez ensuite le mettre dans une sauce à spaghetti, des tacos, du pâté chinois, etc.

2) Le couper en cubes : parfait pour mettre dans des bols ou salades.

3) En lanières : pour ensuite les mettre dans des hamburgers, fajitas ou sandwichs.

2 recettes gagnantes de tempeh




2 recettes qui sont aimées de plusieurs. Je vous conseille de les essayer.

Ce serait aussi de très bonnes recettes pour vous initier au tempeh.

La recette de ribs de tempeh de La cuisine de Jean-Philippe

La recette de tempeh magique de Loounie

Petit mot d’encouragements

N’ayez pas peur d’essayer cet aliment. Expérimentez avec les trucs que je vous ai donnés et voyez le résultat.

Le pire qui arrive c’est que vous n’aimiez pas ça. Ce n’est pas un scénario si catastrophique.

  • White Facebook Icon
  • White Instagram Icon