• Priscilia

Comment bien cuisiner les protéines végétaliennes ?

Les protéines végétales : un sujet chaud dans l’alimentation végétalienne.

On peut : s’inquiéter à savoir si on mange assez, ne pas savoir comment les cuisiner, quoi faire avec, ne pas être certain pour le goût ou la texture… Plusieurs questionnements et inquiétudes autour de ce sujet !



Aujourd’hui, on va s’attaquer à l’aspect cuisine : qu’est-ce que vous pouvez cuisiner avec les protéines végétales. Je vais vous donner plusieurs conseils et vous référez à d’autres articles hyper complets que j’ai déjà écrits.

D’abord : expérimenter et s’adapter

On va commencer par la base. C’est important de se rappeler qu’on est généralement tous beaucoup plus habitués avec la viande que les protéines végétales.

On a grandi avec des protéines animales dans notre assiette et en voyant nos parents, grands-parents, oncles, etc. en cuisiner. C’est alors vraiment normal que ça nous sorte de notre zone de confort.

C’est aussi normal que ça nous prenne un moment d’adaptation pour apprendre à bien les cuisiner. On va souvent appliquer les principes de base de cuisson et assaisonnement de la viande aux protéines végétales. Et dans ce temps-là, il a bien des chances qu’on soit déçu. C’est tout simplement parce qu’ils ne demandent pas d’être traités de la même façon pour avoir un maximum de saveurs et une texture intéressante.

Ensuite : l’importance de l’assaisonnement

À la base, la viande a déjà un goût plus prononcé que les protéines végétales. Elle a alors généralement besoin de moins d’épices et/ou de sauces pour être gouteuse et satisfaisante.

C’est pourquoi c’est important de donner un peu plus d’amour aux protéines végétaliennes. Non un tofu nature et grillé ne sera pas spécialement bon. C’est assez plate merci !

C’est donc pour ça qu’il est important d’apprendre à bien maîtriser l’art des épices et de l’équilibre au niveau du goût. N’hésitez pas à ajouter des fines herbes, sauces, de la levure alimentaire ou encore une bonne quantité de sel et poivre.



Et un coup de pouce pour la texture 

Il existe aussi plusieurs techniques, qu’on va aborder un peu plus loin, pour améliorer ou même changer la texture des protéines végétales.

C’est très pratique à savoir pour ceux, par exemple, qui trouvent le tofu trop caoutchouteux ou qui n’aiment la texture plus pâteuse des légumineuses.

Passons aux protéines végétales :

Le tofu :



Ça fait TOUTE la différence quand on sait bien cuisiner son tofu.

Pour ça, il faut savoir différencier les types de tofu, la technique pour qu’il soit méga mariné (différente sûrement de ce que vous faites déjà), mais aussi connaître le fameux truc pour le rendre hyper croustillant.

Pour apprendre tout ça, je vous invite à lire mon article : Les 5 conseils que vous devez savoir sur le tofu.

Le tempeh :


Ah le tempeh! Un aliment qui divise : soit on l’aime ou on le déteste. Pourquoi? Peut-être parce qu’il est fermenté. Ça lui donne un goût particulier.

Est-ce que ça veut dire que si vous ne l’avez pas aimé une fois c’est peine perdue ?

Je ne pense pas! Je crois qu’en l’apprêtant correctement et en connaissant les trucs de cet article (TOUT ce que vous devez savoir sur le tempeh) ça peut vous faire changer d’idée.

Je vous y partage même 2 recettes gagnantes pour débuter votre expérimentation avec cette protéine. Il y a plus de chances que vous aimiez le tempeh avec celles-ci.

Pour ceux qui sont tannés du tofu :


C’est bien bon du tofu, mais c’est aussi le fun de faire changement.

Si ça vous tente d’apprendre comment cuisiner d’autres protéines végétales, je vous invite à lire mon article : Les protéines végétales qui font changement.

J’y parle de seitan, protéine souvent méconnue, de protéine végétale texturée et même de légumineuses (mais cuisinées de manière originale).

Je vous y partage également des recettes intéressantes à essayer.

Ça va vous permettre d’amener un peu plus de variété dans vos repas.

Pour en apprendre encore plus et avoir accès à beaucoup de recettes :

Si ça vous tente de savoir encore PLUS de façons de cuisiner les protéines végétales, le secret pour avoir un goût aussi complet que la viande et avoir accès à 70 recettes végétaliennes, inscrivez-vous à la liste d’attente de mon atelier sur les protéines végétales.

Ça vous donne aussi accès à un rabais exclusif. Ce rabais ne sera pas disponible sur mon site ou sur mes réseaux sociaux.

Je veux m’inscrire à la liste pour l’atelier sur les protéines ! 

  • White Facebook Icon
  • White Instagram Icon