Manger végé en voyage : Est-ce réaliste?

01.09.2017

 

Si vous avez fait un récent virage vers le végétarisme ou le végétalisme, cette question vous a sûrement déjà passé par la tête :

 

 

Est-ce réaliste d’être végé et de voyager?

Est-ce que vous allez devoir vous priver constamment?

Est-ce que cela va être un casse-tête et vous ne pourrez pas pleinement profiter du voyage?

 

 

Vous vous êtes peut-être même dit que ce sera pratiquement impossible de continuer ce virage que vous aviez commencé une fois rendu à destination. Et c’est à ce moment que j’ai envie de dire à vos inquiétudes : calmos pépitos!

 

 

 

 

J’ai eu la chance de faire de nombreux voyages dans ma vie et 95% de ceux-ci se sont passés après ma décision de ne plus manger de viandes ni de fruits de mer. Je peux alors vous affirmer en toute certitude que je ne suis jamais morte de faim en voyage et que j’ai toujours réussi à trouver des alternatives, et cela peut- importe où dans le monde.

 

 

Quand tu réussis à trouver une belle option végétalienne dans un restaurant russe dans lequel les gens parlent moyennement anglais et qui ne connaissent pas vraiment le végétalisme et bien tout est possible! Il suffit d’avoir quelques trucs en poche et on se sent déjà plus rassuré. Je vais alors partager ceux-ci avec vous afin que votre tête et anxiété par rapport à ce sujet vous laissent en paix. Vous partez en voyage, mettez votre tête à off et tout va bien aller!

 

 

 

Mes conseils pour voyager lorsqu'on est végé :

 

 

 

1. Informez votre serveur de votre alimentation

 

 

Avant de paniquer en voyant le menu sans options pour vous, parlez gentiment avec votre serveur afin d’expliquer votre situation. Demandez alors s’il n’y a pas quelque chose de pas très compliqué qu’ils pourraient vous cuisiner. Si vous demandez quelque chose de simple sur un ton très sympathique, ils seront souvent plus motivés à vous cuisiner une merveille. Au contraire, si vous êtes exaspéré par leur menu 100% steak et que vous en faites tout un plat, il y a plus de chance qu’on vous réponde qu’il n’y a rien pour vous.

 

 

Repérez aussi les à-côtés qui semblent végétaliens afin de pouvoir les aider dans votre conception de plat. Vous pouvez alors leur suggérer de prendre cet à-côté et d’en faire un repas principal. Par contre, petit conseil d’ami si vous choisissez cette option : demandez-leur quel sera le prix de ce repas principal. Cela m’est déjà arrivé qu’on me fasse payer le même prix que le repas qui venait avec le saumon alors qu’on l’avait retiré de mon assiette et que la portion de l’accompagnement n’était pas plus grande que dans l’assiette originale avec celui-ci. J’ai réussi à négocier par la suite, mais maintenant je m’informe toujours avant afin que cela n’arrive plus.

 

 

Si vous allez en croisière : Vous avez une grande chance! Allez à la salle à manger le soir et annoncez à votre serveur que vous êtes végétaliens et en quoi cela consiste. Je vous jure qu’ils vont constamment vous surprendre avec de merveilleux repas. Je n’ai jamais été déçue lorsque j’ai été en croisière!

 

 

 

2. Posez des questions

 

 

Je peux tout à fait comprendre que cela peut être gênant à la longue de poser des questions, mais c’est un incontournable si vous voulez être assurés de ce que vous mangez. Si au pire des pires vous voulez prendre une pose de questions, vous pouvez demander à votre partenaire de voyage de les poser à votre place une fois de temps en temps (si cela ne le dérange pas, bien sûr).  Ce truc s’applique lorsque vous êtes au restaurant, mais aussi dans les buffets des touts-inclus ou des croisières.

 

 

Par contre, et ce qui est tout à fait génial, partout dans le monde les petits signes vert signifiants qu’il n’y a pas de produits d’original animal dans les plats commencent de plus en plus à apparaître. J’en vois souvent en croisière, j’en ai vu dans mon dernier tout-inclus et j’en ai même vu dans les restaurants mexicains. Ces petits signes nous permettent souvent de prendre une pose de questions et de manger sans inquiétudes!

 

 

 

3. Informez-vous avant le voyage

 

 

Ce truc est plus pour ceux qui partent à la découverte d’un pays par eux-mêmes. En ce qui concerne les touts-inclus et les croisières, je peux vous assurer que vous pourrez très bien manger. Le végétarisme et végétalisme est de plus en plus présent et ils le savent. Ils se préparent donc et ont de belles options à vous proposer. Pas trop de recherches préliminaires à faire de votre part! Choisissez votre destination et savourez les bons repas à votre disposition!

 

 

 

 

Par contre, si vous voulez sortir du bateau ou de l’hôtel, vous pouvez aussi appliquer l’astuce que je vais vous présenter. Vous pourrez vous aussi faire de belles découvertes végétaliennes du pays. Cette astuce est très simple : celle d’utiliser l’application ou le site internet Happy Cow. C’est magique! Vous n’avez qu’à entrer la destination à laquelle vous vous rendez et ce site vous sort tous les endroits auxquels vous pourriez trouver des options végétaliennes. Il ne vous reste qu’à les noter avant de partir et vous pourrez alors explorer de nouveaux restaurants en voyage. PS : Faites en même temps une recherche pour la région dans laquelle vous habitez présentement. Vous ferez peut-être aussi des découvertes près de chez vous.

 

 

 

 

Vous aurez compris que mon article a comme but de vous rassurer grâce à mon expérience qui a été pratiquement que positive en voyage.

 

 

 

Il faut toutefois préciser qu’il y a bien sûr quelques endroits ou restaurants auxquels vous ne trouverez pas grand-chose ou encore auxquels les gens ne seront pas très accommodants. Dans ces moments, il faut seulement respirer, se dire que ce n’est pas la fin du monde et se dire qu’on trouvera bientôt quelque chose ailleurs. Dans le pire des cas, il existe partout sur la terre des petites épiceries dans lesquelles vous pourrez trouver des fruits, des légumes et des cannes de légumineuses. Avec ça on ne meurt pas de faim en attendant le prochain repas.

 

 

Si vous êtes vraiment inquiets, vous pouvez tout de même vous amener des noix, des barres tendres ou autres petites collations dans votre valise pour vous dépanner une fois rendu à destination.

 

 

 

À garder à l'esprit...

 

 

 

Finalement, lorsque je dis qu’il y a pratiquement toujours des options, il est important de garder en tête qu’il est par contre normal qu’il n’y ait pas autant d’options que celles qui comportent de la viande. Je vois quelquefois des personnes se fâcher pour ces raisons, mais cela va seulement rendre votre expérience de voyage désagréable. Partez avec une attitude de curiosité et soyez reconnaissant pour les repas que les gens pourront vous préparer ou qui se trouveront sur le menu.

 

 

 

 

Je vous souhaite un beau voyage et vous m’enverrez des photos de vos repas végétaliens!   

Partager sur Facebook
Please reload

Please reload

  • White Facebook Icon
  • White Instagram Icon