Liste de critères et réflexions pour adopter un animal de manière réfléchie

12.04.2019

 

Si adopter un animal fait partie de vos plans, je pense qu’il serait important que vous passiez à travers les différents points de cet article. Il vous aidera à prendre le temps de réfléchir à cette décision ou de pousser davantage votre réflexion, car l’adoption d’un être vivant ne devrait jamais se faire sur un coup de tête. Il est primordial (et rien de moins) de vous poser d’abord certaines questions et de faire preuve d’un peu de préparation. 

 

 

 

Je vous invite donc à passer à travers cette liste tout en restant ouvert d’esprit. Soyez prêts à vous remettre (vous ou vox choix) un peu en question et gardez en tête que le tout a comme objectif le bien-être des animaux. 

 

 

 

Le choix de la sorte ou race de l’animal

 

L’adoption d’un animal ne devrait jamais être faite seulement à partir du physique de celui-ci. Même si en regardant sa photo vous avez eu un immense coup de cœur, cela ne veut pas dire que c’est le chat/chien/lapin/etc. pour vous. En fait, ce serait plutôt à la personnalité de l’animal que vous devriez vous pencher. 

 

  • Quel est son niveau d’énergie? 

  • Est-il bavard? (Jappe beaucoup ou produis des sons) 

  • Est-il joueur? 

  • Est-il affectueux? 

  • Est-il protecteur? 

  • Est-il timide? 

  • Est-il obéissant? 

 

De nombreuses autres questions peuvent aussi être posées. L’objectif est de savoir si la personnalité de l’animal est compatible avec la vôtre, celle de votre famille et votre style de vie. Par exemple, plusieurs personnes trouvent magnifiques les chiens Husky, mais ne savent pas qu’ils ont beaucoup d’énergie à dépenser CHAQUE jour. Afin d’être heureux, ils ont besoin, chaque jour, de plusieurs heures d’activités physiques. Ainsi, si vous avez un mode de vie sédentaire, cette race de chien n’est pas pour vous, et ce même si vous aimez leur physique. 

 

 

Le temps 

 

Avez-vous réellement le temps de prendre soin d’un animal? 

 

 

Malheureusement, beaucoup de gens sous-estiment le temps qu’un animal peut prendre dans leur journée et finissent par abandonner celui-ci pour cette raison.  Vous ne voulez pas être cette personne! 

 

Le temps dédié à l’animal peut varier selon le type d’animal, mais, généralement, il aura besoin de temps pour : 

 

  • Se faire nourrir 

  • Faire ses besoins 

  • Nettoyer ses besoins 

  • Se faire dresser 

  • Faire de l’exercice 

  • Jouer avec lui 

  • Aller au vétérinaire 

  • Aller au toilettage 

  • Acheter sa nourriture 

  • Etc.

 

Alors, avez-vous ce temps? Si vous êtes déjà à bout de souffle dans votre quotidien, il y a de bonnes chances que votre animal s’ajoute à votre longue liste de tâches et devienne une corvée. Prenez réellement le temps de réfléchir à ce point avant de le faire venir dans votre vie. 

 

 

L’aspect monétaire 

 

 

Un animal vient avec des coûts. Pour son bien-être, il y a parfois même de bonnes sommes d’argent qui doivent être dépensées. Par exemple, mon chien Chanel fait vraiment beaucoup de tarte dentaire, et cela malgré la nourriture dentaire et le brossage de dents. Nous devons donc, presque chaque année, payer pour un détartrage au coût de 1000$ (et même parfois plus avec les frais de médicaments). Ce montant est tout de même considérable, mais nous le payons, car, sans cela, manger est très souffrant pour elle. 

 

Vous ne savez jamais si votre animal aura un jour un problème de santé et si des dépenses devront être faites pour lui venir en aide.

 

 

Réfléchissez alors à votre budget avant d’adopter un animal. 

 

 

 

Pensez aussi aux frais de vétérinaire, de toilettage, de nourriture et bien plus! Vous avez beau avoir trouvé un chien/chat/lapin/etc. gratuit sur internet, celui-ci viendra inévitablement avec des coûts.   

 

 

 

La famille

 

 

Si vous avez des enfants et/ou d’autres animaux, c’est essentiel de les prendre en compte. Est-ce que votre nouvel animal s’entendra bien avec ceux-ci? Est-ce qu’il est connu pour bien s’entendre avec les enfants, les autres chiens ou chats? 

 

Cela pourrait aussi être intéressant d’informer les autres membres de votre famille sur les besoins de l’animal que vous souhaitez adopter. Par exemple, quels aliments, plantes ou huiles essentielles sont nocifs pour les chiens. Plusieurs familles adoptent un animal sans s’informer sur ces éléments et sont alors surprises par un malaise de celui-ci.  

 

 

 

L’environnement

 

 

Est-ce que votre logis est fait pour accueillir l’animal qui vous intéresse? 

 

 

 

Si vous vivez dans un plus petit espace, privilégiez les plus petits animaux. Cela peut sembler logique, mais plusieurs personnes adoptent de gros chiens dans un petit appartement sans cour alors que ce choix n’est peut-être pas le meilleur pour leur bien-être. Souvent, les gros chiens viennent avec un niveau d’énergie à dépenser plus élevé. Ils ont alors besoin d’avoir accès assez facilement à de plus grands espaces pour courir. 

 

Avez-vous assez d’espace pour la cage (si nécessaire), le tapis de lit, les bols de nourriture, etc.? Une bonne analyse de votre espace est nécessaire avant d’adopter un petit être vivant.  

 

 

Vos projets de vie à long terme

 

Adopter un animal c’est d’accepter d’avoir un compagnon pour la vie. Pour cela, il faut donc que vous réfléchissiez à vos projets de vie à long terme. Si vous avez bientôt l’intention de partir faire le tour du monde et que votre animal ne pourrait vous suivre, cela n’est peut-être alors pas une bonne idée de l’adopter. Si vous partez en camping chaque été et que, chaque fois, vous ne savez pas quoi faire de votre animal, il y a de bonnes chances que vous l’abandonniez à long terme (et c’est ce qu’on veut éviter). 

 

 

Où êtes-vous l’an prochain?  Dans 5 ans? Dans 10 ans? Prenez quelques minutes (et même plus) pour y réfléchir. 

 

 

La perfection n’existe pas

 

 

Avant d’adopter, rappelez-vous qu’aucun animal n’est parfait. Le chien/chat idéal que l’on voit dans les films n’existe pas. TOUS les animaux ont des qualités et des défauts. Il faut alors apprendre à vivre avec et être au courant de cette non-perfection avant de les faire entrer dans notre vie. 

 

Par exemple, mon chien Chanel est le chien le plus affectueux au monde et je l’adore, mais elle ne sentant pas du tout avec les autres chiens (son côté doux et affectueux disparaît immédiatement en leur présence). C’est son plus gros défaut et j’essaie de travailler cet aspect de sa personnalité. Par contre, en sachant d’avance qu’elle n’allait pas être parfaite, j’ai une attitude beaucoup plus bienveillante envers ses défauts. 

 

 

Aimer les animaux n’est pas assez

 

 

Si vous êtes le plus grand amoureux des animaux, mais n’avez pas de temps, d’argent, de style de vie compatible avec un animal, etc. malheureusement, votre amour pour les animaux n’est pas assez. C’est peut-être triste, mais c’est la vérité. Si vous décidez d’adopter malgré cela, vous allez seulement privilégier votre amour au détriment du bonheur et bien-être de l’animal dans votre vie. Ainsi, si vous aimez réellement les animaux, la décision logique serait de ne pas en faire entrer présentement dans votre maison. 

 

À la place, faites du bénévolat dans les refuges d’animaux, allez promener les animaux de vos voisins ou amis, faites un don à une cause pour le bien-être animal, etc. Il y a tellement d’autres façons de démontrer votre amour pour les animaux que d’en posséder un. 

 

 

LA ressource pour adopter un chien ou chat

 

 

Si vous êtes passés à travers cette liste, que vous avez pris le temps de réfléchir et que vous avez décidé d’adopter un animal, je vous conseille fortement de visiter le site des Pattes jaunes. 

 

Ce site est en fait un gros catalogue des animaux à adopter des refuges éthiques au Québec. On peut faire une recherche ciblée selon la taille, la race, le genre, l’âge, la compatibilité et l’énergie que l’on recherche chez l’animal. N’hésitez pas à regarder les chiens/chats un peu plus âgés, ils sont parfois de très bons compagnons et recherchent une famille depuis un peu plus longtemps. Eux aussi méritent leur chance d’être aimés! 

 

 

 

Je vous conseille aussi de regarder les SPA, SPCA ou refuges près de chez vous. SVP, privilégiez ces endroits plutôt que les élevages et les animaleries.

Partager sur Facebook
Please reload

Please reload

  • White Facebook Icon
  • White Instagram Icon