Astuces pour débuter la méditation

27.06.2019

 

La méditation est une pratique qui peut paraître tout aussi attrayante qu’effrayante. Avouons-le, avec ces images de moines ou encore de personnes tout à fait immobiles pendant plusieurs heures, la méditation peut sembler intimidante et même inaccessible.

 

 

Avant même de l’essayer, on se dit que ce sera impossible pour nous de nous arrêter quelques minutes et que ce sera encore plus impossible de ne penser à rien pendant celle-ci. 

 

 

Et pourtant… Avec quelques astuces en poche, commencer à pratiquer la méditation est beaucoup plus facile qu’on le pense. Avec ceux-ci, vous vous rendrez aussi compte qu’elle est beaucoup plus bénéfique à votre vie que vous le pensiez. Peu importe votre style de vie ou votre personnalité, tout le monde peut bénéficier d’une pratique de méditation. 

 

 

 

 

Êtes-vous encore septique? Si oui, je vous comprends tout à fait. Je l’étais moi-même. Par contre, donnez une chance à la méditation pendant quelques semaines et vous verrez par vous-mêmes. Personnellement, je suis passée de la fille incapable de s’arrêter quelques minutes pour relaxer à celle qui médite au moins 20 minutes par jour (10 minutes le matin et 10 minutes avant de m’endormir). Et je ne pourrais plus m’en passer! 

 

 

Voici donc mes astuces pour ceux qui désirent débuter la méditation :

 

 

Faites-vous accompagner 

 

 

Avoir un audio, un vidéo ou un livre pour guider votre méditation vous aidera grandement. Il en existe de nombreux gratuits sur internet. Je vous conseille tout de même l’application dont je suis fanatique et dont je vous parle sans cesse : Headspace (maintenant disponible en français). Elle contient d’abord 10 méditations gratuites. Par la suite, vous pouvez décider d’accéder à la version payante. Elle vous donne droit à une bibliothèque impressionnante d’audios et de programmes de méditation de 30 jours. À mon avis, la version payante en vaut amplement la peine. En français, il existe aussi l’application Petit Bambou. Je ne l’ai jamais essayée, mais j’en ai entendu de bons commentaires.

 

 

Si vous préférez être guidé par un livre que vous allez pouvoir traîner partout avec vous, je vous conseille le livre de Sophie Maffolini : Méditer sans complexe : 29 jours de pleine conscience. On vous en a d’ailleurs parlé plusieurs fois sur le blogue (ICI dans les outils pour être plus dans l'instant présent) , car on est plusieurs dans l’équipe de Profites-en à l’avoir et l’adorer. 

 

Commencer doucement 

 

Cela ne vaut pas la peine que vous commenciez à méditer pendant 20 minutes si cela relève de la torture pour vous. Commencez d’abord par trois minutes par jour. C’est une période de temps qui passe vite et qui est facile à intégrer à votre horaire. Il y a alors également beaucoup plus de chance que cela devienne une habitude dans votre vie. 

Adoptez la position qui VOUS plaît 

 

 

En méditation, il est fréquemment suggéré de méditer en position assise. J’ai par contre envie de vous dire que la position parfaite à adopter sera celle dans laquelle vous serez le plus à l’aise. Dans mon cas, je préfère méditer en position coucher qu’en position assise. Cela me permet davantage de me relaxer, mais sans toutefois tomber dans le sommeil (c’est parfois le piège de cette position). 

 

 

 

Voici quelques positions dans lesquelles vous pourriez méditer (essayez-en quelques-unes pour connaître votre préférée) 

 

  • Assis en indien 

  • Assis avec un coussin en dessus des fesses (aide à réduire les tensions dans le dos) 

  • Coucher sur un tapis de yoga ou d’entraînement 

  • Coucher avec un rouleau en dessous des genoux pour réduire la tension dans le dos 

  • Coucher avec les pieds ramenés vers les fesses, les genoux pliés et les genoux que vous laissez tomber de chaque côté. 

 

 

N’'essayez pas de ne penser à rien 

 

Premièrement, plus vous vous dites que vous devriez ne pas avoir de pensées et plus vous allez en avoir. C’est inévitable! De plus, c’est pratiquement impossible de n’avoir aucune aucune pensée. Visez plutôt à avoir un esprit plus clair et détendu. Remarquez les pensées qui viennent et, à ce moment, dites-vous « Ah, une pensée! » et essayez de la laisser aller. 

 

 

Au début, c’est beaucoup plus facile à dire qu’à faire, mais cela devient beaucoup plus facile avec le temps. Promis! 

 

 

Pour vous aider, imaginez-vous que vos pensées sont des nuages que vous regardez passer. Ces nuages sont là, vous en êtes conscients, mais ne sont pas menaçants et ne vous empêche pas de méditer juste en dessous d’eux. 

 

 

Soyez doux envers vous-mêmes 

 

 

Ce point est la suite du précédent. Si vous n’arrivez pas à vous détacher de vos pensées, à les voir passer comme des nuages, ne soyez pas durs envers vous-mêmes. Vous avez vécu pendant des années de cette façon, ce n’est pas en quelques pratiques que vous allez tout maîtriser. Laissez-vous du temps et la chance d’apprivoiser ce moment seul avec vous-mêmes et vos pensées. 

 

Quelques exercices intéressants pour débuter 

 

Le scan corporel : Scanner les sensations et émotions que vous remarquez dans votre corps en commençant par votre tête et en terminant par vos pieds. Allez-y doucement et portez une attention particulièrement à chaque membre.

 

La boule de lumière : Imaginez une petite boule de lumière au milieu de votre corps qui prend de plus en plus d’expansion. Cette lumière est chaude, agréable et détend les tensions dans votre corps. 

 

Concentration sur la respiration : Concentrez-vous sur votre respiration et sur les sensations qu’elle amène dans votre corps. Où la sentez-vous? Que ressentez-vous lors de l’inspiration et l’expiration? 

Partager sur Facebook
Please reload

Please reload

  • White Facebook Icon
  • White Instagram Icon