7 changements à instaurer dans votre vie pour diminuer votre anxiété et améliorer votre qualité de vie.

24.10.2019

 

Tout le monde est d’accord sur un point : la vie va vite. Elle peut aussi, selon les personnes, amener avec elle son lot d’anxiété. En effet, c’est malheureusement la situation de plusieurs d’entre nous (eh oui, je suis l’une d’entre elles). Par contre, même si on peut parfois se sentir très impuissants par rapport à cette situation, il faut se rappeler qu’on a toujours le choix. 

 

Est-ce qu’on veut seulement « subir » l’anxiété ou bien on veut décider d’agir par rapport à celle-ci? 

 

Dans ce texte, vous l’aurez sûrement deviné, mais c’est cette deuxième option que je vous propose. Plus spécifiquement, je vous offre plusieurs changements que vous pouvez apporter à votre routine afin de tenter de diminuer cette anxiété, mais, d’aussi, améliorer votre qualité de vie de façon générale. Si vous donnez une véritable chance à ces conseils, je crois sincèrement qu’ils pourraient vous aider. 

 

 

1. Faites de nouveau place à la créativité 

 

Vous vous dites peut-être déjà : « Ce n’est clairement pas pour moi. / Je ne suis pas un artiste. / Je n’ai aucun talent en dessin. » Je vous rassure tout de suite : ce n’est aucunement l’objectif ici. 

 

Fermez plutôt les yeux et imaginez-vous enfant. Qu’est-ce que vous faisiez pour vous amuser? Est-ce que c’était de la danse, du chant, de la construction de mobiles, de la peinture, etc.? Que vous étiez bon ou non, on s’en fout! Si cela vous rendait heureux, c’est ça l’important. 

 

Aujourd’hui, on n’use plus de notre créativité seulement pour le plaisir, sans pression que cela serve à quelque chose ou que ce soit beau. Je vous propose alors de réintégrer cela à votre vie et de vous reconnecter à votre cœur d’enfant. 

 

Mais concrètement comment faire? 

 

Je vous suggère (très fortement) de lire et de faire les exercices du merveilleux livre « Créer le meilleur de soi » de Manon Lavoie. C’est exactement le but du livre! Un livre doux, rempli d’exercices faciles à mettre en place dans votre quotidien et qui fait réellement du bien à lire. 

 

 

 

Je vous le dis, faites-moi confiance, cette lecture en vaut la peine. 

 

 

2. Rivez votre regard sur l’essentiel 

 

Voilà un autre concept qui peut littéralement changer votre vie : décidez de revoir vos priorités et de mettre uniquement l’accent sur l’essentiel. Faire moins, mais mieux. 

 

Ça peut paraître bien vague dit comme ça, mais, pour bien comprendre comment cela peut réellement s’articuler dans votre quotidien, vous DEVEZ lire L’essentialisme de Greg McKeown. Je ne vous suggère pas, je vous oblige. Pour vous dire à quel point c’est révélateur comme livre. 

 

 

 

Si vous vous sentez débordé/surmené et ne savez pas comment y remédier, c’est probablement l’essentialisme qui saura vous aider à vous sortir de là. 

 

 

3. Désactivez les notifications de vos médias sociaux 

 

Votre tête a besoin de moments de repos. Vous êtes constamment stimulés par la télévision, la radio, les podcasts, le travail, les médias sociaux, etc. Si en plus vous recevez une à plusieurs notifications par jour en lien avec les médias sociaux, cela ne vous donne jamais réellement de repos de ces plateformes. Vous recevez des notifications qui vous informent de ce qui se passe sur celles-ci. Vous ne décrochez alors vraiment jamais. Ça, c’est épuisant et ça peut clairement augmenter votre niveau d’anxiété au quotidien! 

 

Désactivez alors ces notifications! Vous allez voir : vous ne saviez pas à quel point cela pouvait être soulageant.  

 

 

4. Diminuez votre temps devant les écrans 

 

Après avoir désactivé vos notifications, consultez les statistiques dans vos paramètres de cellulaire qui vous informe du nombre d’heures/jour que vous passez sur les réseaux sociaux. 

 

Est-ce que ces chiffres vous étonnent? Combien de minutes/heures vous aimeriez plutôt passer? Établissez vos limites et décidez alors de les respecter au quotidien. Ça va vous faire un grand bien! 

 

Faites aussi le même processus avec la télévision. Que pourriez-vous faire d’autre que de passer votre temps devant celle-ci? 

 

 

5. Repensez votre système d’organisation 

 

Est-ce que votre système d’organisation vous sert ou vous nuit? En gros : est-ce qu’il vous enlève un stress (ce qui devrait être son but premier) ou bien il vous en crée? 

 

Essayez différentes méthodes et voyez par vous-mêmes. 

 

Quelques exemples de ce que vous pouvez faire :

 

  • Écrire vos trois grandes priorités de la journée. 

  • Faire une liste des tâches à faire. 

  • Séparer vos journées en blocs d’heures selon les tâches (cela se fait très bien avec un agenda électronique). 

  • Ma technique du moment (qui ne s’applique pas à tous malheureusement) : écrire toutes les tâches de la semaine sur un tableau blanc par catégorie et leur attribuer un nombre d’heures. Par exemple, j’ai une catégorie pour mon blogue dans laquelle se trouve : écriture de courriels (1h), rédaction (2h), création de contenus réseaux sociaux (3h), etc. Ce sont des tâches récurrentes, mais cela n’empêche pas d’ajouter des tâches spontanées selon les semaines. Cette technique est fantastique, car elle permet une plus grande flexibilité. Quand j’ai envie d’écrire, je décide d’effectuer un bloc d’heures en lien avec cela et je le coche par la suite. Je me sens alors beaucoup plus productive de cette façon et cela diminue grandement mon anxiété que de voir mon agenda maintenant seulement remplit avec des événements/rendez-vous. Si cela peut s’appliquer à vous, je vous conseille d’essayer!

 

 

6. Faites une place à la méditation

 

Eh oui! Je vous en parle encore, mais c’est que je SAIS que cela peut changer votre vie. Oui au début cela ne sera pas facile et même probablement déplaisant, mais c’est en persévérant qu’on a accès aux réels bénéfices. Et ils en valent amplement la peine! 

 

 

Si vous ne savez pas comment débuter votre pratique, je vous suggère de lire ceci. Par la suite, tout va vous paraître plus simple et clair! 

 

 

7. Acceptez votre anxiété

 

Conseil qui peut paraître étonnant, mais qui pour de vrai est aidant. Ne pas constamment la combattre, essayer de la faire disparaître, mais bien accepter qu’elle fasse partie de votre vie. Cela ne veut pas dire de devenir passif et de se résigner. Cela veut uniquement dire d’arrêter de vous taper sur la tête ou de vous épuiser à aller constamment contre elle. Cette façon de faire aura souvent même l’effet contraire : vous faire vivre encore plus d’anxiété (être anxieux d’être anxieux). 

 

Cela ne se fait pas du jour au lendemain. La méditation peut aider, mais une thérapie ACT (acceptation et engagement) peut aussi être grandement aidante. Si cela vous intéresse, vous pouvez trouver un spécialiste près de chez vous sur le site de l’Ordre des psychologues du Québec

 

 

 

Voilà donc de bons outils pour établir des changements qui pourront avoir un impact significatif dans votre vie. Essayez-en un ou plusieurs (préférablement) pendant plusieurs semaines et notez les effets qu’ils ont sur vous.

 

 

Surtout, rappelez-vous toujours d’être patient et bienveillant envers vous-mêmes.  

Partager sur Facebook
Please reload

Please reload

  • White Facebook Icon
  • White Instagram Icon