• Priscilia

Végétalisme : Pourquoi vous devriez choisir l’équilibre plutôt que la perfection?


Je commence par dire qu’écrire cet article me fait un peu peur. Pourquoi? Parce que j’ai peur de recevoir des roches. De me faire dire que je ne suis pas une « vraie végétalienne » parce que je ne suis pas parfaite tout le temps.


Mais, malgré cette peur, je pense quand même que ce que j’ai à vous partager est important. C’est pourquoi je vais le faire et j’ose espérer ne pas recevoir de commentaires haineux (rappelons-nous svp que si ce n’est pas constructif, ce n’est pas pertinent de le partager).


Vous le savez aussi, ici est un endroit positif où il n’y a pas de jugements. Juste une place pour nous encourager et féliciter nos bons coups. Alors on continue comme ça.


Ma vision


Comme mentionné dans le titre, je pense que cela serait à votre avantage de choisir l’équilibre plutôt que la perfection. Au niveau du végétalisme, mais aussi pour les autres sphères de votre vie. Je vous explique pourquoi.


Dans la vie, nous avons souvent tendance à catégoriser les choses, à tendre vers le tout blanc ou tout noir. C’est plus simple comme ça pour notre cerveau. C’est plus facile que devoir gérer les zones grises et apprendre à être plus flexible.



Par contre, ces 2 extrêmes ne nous laissent pas beaucoup de liberté. Nous sommes un ou l’autre. Pas d’autre option. Si nous avons le malheur de faire quelque chose qui nous sort de ces boîtes, nous nous tapons sur la tête. Et d’autres peuvent aussi nous le faire savoir, plus ou moins gentiment.


Les conséquences de viser la perfection


Nous taper dessus les uns les autres, nous juger et ressentir de la culpabilité lorsque nous ne sommes pas parfaits. Au final, nous commençons à être meilleurs pour remarquer le négatif que le positif. Nous remarquons plus facilement ce que nous et les autres ne faisons pas correctement. Nous voyons de moins en moins tous les gestes positifs qui amènent du bien et que nous faisons au quotidien.


C’est tout noir ou c’est tout blanc. On est parfaitement végétalien ou on ne l’est pas.


Mais…Ce n’est pas parce qu’on a mangé un aliment non végétalien une fois que tout s’annule. Tout ce que nous avons fait avant et tout ce que nous ferons après existe encore et ont des impacts réels sur la planète, les animaux et notre santé.


Autre point aussi très important : La perfection n’existe pas. Nous aimerions beaucoup que oui, mais ce n’est pas le cas.


Nous pouvons TOUS trouver des éléments dans nos vies où nous sommes incohérents et où nous pourrions faire mieux. Et même si nous nous donnons corps et âme toute notre vie à vouloir être parfait nous ne pourrions y arriver. C’est tout simplement la réalité.


Ajoutons à cela que viser sans cesse la perfection c’est se mettre beaucoup de pression. C’est épuisant. Est-ce que le végétalisme devrait être un poids à porter? Je ne crois pas.

Selon moi, cela devrait plutôt être un mouvement positif et qui nous amène du bonheur. Du bonheur, car nous sommes fiers des choix que nous faisons, qu’ils soient petits ou grands.


Est-ce que cela veut dire que nous ne devrions pas faire d’efforts?


Non. Bien sûr que non. C’est plutôt de réaliser que cette perfection n’existe pas et de plutôt viser de faire de notre mieux dans l’équilibre. De se permettre de ne pas être parfait et d’être bienveillant envers nous-mêmes et les autres.


Nous devons tout simplement faire de notre mieux selon notre situation du moment, nos connaissances, les circonstances, etc.


Réaliser que tout n’est pas complètement noir ou blanc et que c’est tellement mieux comme ça. Nous vivons plutôt dans un monde de nuances et de belles couleurs. Réalisons-le et acceptons-le.


Alors voilà pourquoi je pense que viser l’équilibre est plus bénéfique pour tout le monde que viser la perfection.



Recevez gratuitement mon guide d’introduction au végétalisme et obtenez mes meilleurs conseils concernant les bases de ce mode de vie. On y aborde : la différence entre végétarisme, végétalisme et véganisme, comment effectuer une transition douce (et à votre rythme) vers le végétalisme, à quoi ressemble un garde-manger végétalien et bien plus.

  • White Facebook Icon
  • White Instagram Icon