• Priscilia

Tensions entre végés et omnivores


On va mettre quelque chose au clair dès le début : c’est NORMAL de vivre des tensions entre personnes végétariennes/végétaliennes et omnivores.


Selon moi, on n’en parle pas assez. On fait comme si tout était facile, si ces changements alimentaires n’affectaient pas nos relations, mais ce n’est pas vrai.


Pour plusieurs, le végétarisme ou végétalisme peut s’accompagner de chicanes, de conversations inconfortables, de jugements et d’incompréhensions.


C’est important d’en parler pour se rendre qu’on est plusieurs à vivre ou avoir vécu la même chose. Et aussi parce que : nos relations sont importantes.


On est des êtres de connexions alors, si quelque chose influence celles-ci, il faut s’y attarder. Là c’est la fille qui a étudié en psycho qui parle.


Donc : oui ces tensions sont normales et plusieurs personnes les vivent. Mais… pourquoi?


L’alimentation et la religion


On s’entend que parler de religion dans une soirée en famille c’est assez risqué. Ça peut facilement en enflammer plusieurs. Chacun a ses croyances, ses opinions souvent très arrêtées, sa vision des choses, un vécu différent par rapport à la religion.


Et bien c’est la même chose pour l’alimentation. C’est un sujet sensible pour la majorité des gens.


Il y a même un épisode complet du podcast On s’appelle et on déjeune, animé par 2 nutritionnistes, qui aborde ce lien entre la religion et l’alimentation. C’est très intéressant à écouter.


Cela peut alors expliquer une partie de ces tensions entre végés et omnivores.


L’alimentation dans un système familial


Il ne faut pas non plus oublier que l’alimentation fait partie d’un système familial.


Chaque famille a ses recettes classiques, ses préférences alimentaires, des souvenirs et traditions reliés à la nourriture. Ça devient quelque chose de sentimental.


Si on annonce qu’on change notre façon de manger, ça sous-entend alors plus que ça. Les membres de notre famille peuvent alors comprendre qu’on ne mangera plus la fameuse tarte de grand-maman, qu’on ne pourra plus cuisiner avec notre mère sa recette de boulettes comme on le faisait chaque année, etc.


Bien sûr, nous on le sait qu’on pourrait s’arranger. Par exemple, modifier un peu la tarte de grand-maman pour en préparer une version végétalienne pour nous.


Mais, sur le coup, les membres de la famille ne pensent pas nécessairement à ça. Leurs réactions peuvent alors être très émotives et créer des tensions en lien avec le système familial.


En mode réactions


Et c’est justement une autre raison de pourquoi il peut y avoir des tensions.


Les conversations peuvent être tendues, car ce sont seulement les « réactions » qui se parlent.


C’est le cas lorsqu’une personne réagit, par exemple, au végétalisme en disant un commentaire plus négatif et que la personne visée réagit alors automatique. Celle-ci va se sentir blessée ou choquée (et c’est normal) et va réagir en retour. Ce sont donc seulement les réactions des deux personnes qui s’affrontent.


Le problème avec ça c’est qu’on peut rarement trouver un terrain d’entente.


Ça crée seulement des flammèches, des incompréhensions et déclenche des mécanismes de défense. Alors, pour se protéger, les deux personnes vont peut-être fuir, mettre la faute sur l’autre personne, tomber dans le déni, etc.


Malheureusement, dans cette ambiance, les tensions peuvent durer longtemps. Et ce n’est pas agréable pour personne.


L’importance de l’adresser et d’amener des changements


Comme mentionné plus haut, les relations sont essentielles à notre vie. Cela peut alors faire toute la différence si elles sont positives ou négatives.


Il est donc important d’adresser ces tensions et de faire des changements pour qu’elles diminuent ou même disparaissent. Parce que oui sur le long terme c’est possible.


Pour commencer ce processus, lisez cet article qui explique ce qui ne fonctionne PAS pour changer les personnes autour de nous en lien avec le végétalisme. Cela vous donnera sûrement des pistes d’éléments à prendre en compte et modifier pour vos futures discussions.


Et si ça vous intéresse aussi de m’entendre en parler davantage, écoutez l’épisode de podcast de La cuisine de Jean-philippe dans lequel j’ai été invité.



Avant de partir, je vous propose un menu de semaine gratuit, avec liste d’épicerie déjà faite et mes meilleurs conseils sur le végétalisme. Tout ça dans mon kit de départ végétalien gratuit! Ça vous tente? Téléchargez-le ici et recevez-le automatiquement par courriel.

  • White Facebook Icon
  • White Instagram Icon