• Priscilia

Camping d’automne : menu végétalien et endroits où dormir


La magie de faire du camping à l’automne au Québec! La température douce, les magnifiques couleurs, l’ambiance cocooning… Wooooow, je vous le recommande.


Et j’ai deux endroits d’hébergement à vous suggérer :



Au Diable Vert


Un coup de cœur! Au Diable vert, c’est un site d’hébergement entouré de montagnes, de grands espaces et où se trouvent des dizaines de vaches.


À l’automne, les paysages sont dignes de tableaux.



Imaginez, vous lever dans une petite cabane en bois avec un petit foyer intérieur qui crépite. Vous regardez par la grande fenêtre devant votre lit et vous voyez des montagnes avec des touches de rouge, orange et jaune. Ah et des belles vaches tout près de vous.



Je ne pense pas que ça peut être plus féérique. En tout cas, moi j’ai eu les larmes aux yeux en voyant ça à mon réveil.



Petits conseils d’amie si vous allez à cet endroit :


  • Prenez le service où ils amènent vos bagages. Ça vaut les quelques dollars de frais supplémentaires. Surtout si vous êtes en haut de la pente!

  • L’emplacement de camping qu’on a beaucoup aimé et que vous voyez sur les photos s’appelle le Bison.

  • Amenez-vous de gros cruchons d’eau potable. Vous pourrez aussi les remplir à nouveau sur place.



Le vertendre


Si vous aimez le « glamping » (camping un peu plus confortable et avec plus de luxe), vous allez être servis avec Le vertendre.

Ils appellent les cabanes des Zoobox. Ça ressemble à des minis maisons, mais le fun. Dans le sens qu’il y a un mur d’escalade à l’intérieur, un vélo ou une roue de hamster géante pour générer de l’énergie, un poteau de pompier, une machine à popcorn, des hamacs suspendus.



C’est beau, c’est amusant et c’est relaxant.


Il y a aussi tout l’équipement nécessaire : une cuisine complète avec la vaisselle, les chaudrons, des serviettes de bain, etc. C’est comme aller à l’hôtel, mais plus en nature.


Si c’est le genre d’escapade que vous recherchez, je vous le conseille. De mon côté, j’ai vraiment aimé ça, mais j’ai réalisé que le glamping me faisait moins décrocher que le camping plus rustique. Comme si j’étais entre-deux : un pied encore dans mon quotidien et un dans la nature. Sauf que je pense que je vais trouver ce concept bien pratique avec un enfant (à suivre…).


Ah et pour les deux endroits ci-haut, les chiens sont permis. Un point bonus!



Menu de camping végétalien


Maintenant je vous partage ce qu’on a mangé durant cette semaine de camping. Prenez en note qu’on avait un réchaud de camping au gaz. Alors on pouvait se faire cuire des trucs sur place.


Déjeuners :


Pains

Beurre d’arachide au chocolat (Celui de la marque Natur qui est végétalien)

Fruits

Fromage végétalien (J’ai découvert un fromage de la marque Nurishh que j’aime bien une fois fondu.)

Thé pour moi et café pour mon chum



Dîners :


Salade de macaronis de Ma cuisine de tous les jours

Houmous

Crudités déjà coupées (céleri, carotte et brocoli)

Craquelins

Ramens aux légumes

Baguette de pain



Soupers :


Spaghetti avec la sauce bolognaise de La cuisine de Jean-Philippe

Hot-dog avec les saucisses Lightlife (les seules que mon chum aime)

Tacos avec légumes grillés et viande végé Arta Bona

Hamburger avec galettes Sol cuisine



Dessert :



Les fameux s’mores, mais en version plus facile : des biscuits aux pépites de chocolat végétaliens avec des guimauves Dandies (qui sont sans gélatine).





Avant de partir, je vous propose un menu de semaine gratuit, avec liste d’épicerie déjà faite et mes meilleurs conseils sur le végétalisme. Tout ça dans mon kit de départ végétalien gratuit! Ça vous tente? Téléchargez-le ici et recevez-le automatiquement par courriel.